BUSINESS INTELLIGENCE - Steve Shine, CEO d’ACTIAN: « Le Big Data 2.0, c’est avant tout une plateforme performante.»

Steve Shine, Président Directeur d’Actian, a tenu dans la même semaine trois conférences : une à San Francisco, une à New York et à une Londres, pour présenter sa nouvelle plateforme Actian Analytics Platform. Cette plateforme, tout intégrée, doit permettre une mise en œuvre plus rapide des projets Big Data pour un coût inférieur aux solutions déjà existantes.

 

Quelle est votre analyse du marché des projets Big Data et quels sont les principes fondateurs de cette nouvelle plateforme ?
Steve Shine. Il y a plusieurs réponses à l’évolution des projets Big Data. Le premier constat est que le marché évolue très vite, et que la première phase, l’adoption d’Hadoop et l’utilisation de MapReduce, a structuré les principaux projets en 2013. De grandes sommes d’argent ont été investies dans ces projets, mais ces projets n’ont concerné qu’un petit nombre de personnes, et les Data Scientists capables de concevoir et d’écrire des scripts MapReduce sont encore peu nombreux. Ces nouveaux projets ont démontré leur efficacité et les bénéfices métiers qu’ils généraient, mais ils n’ont pas prouvé qu’ils pouvaient facilement s’étendre à tous les services de l’entreprise. Comment faciliter l’usage de ces technologies ? Comment permettre aux plus petits projets et aux moyennes structures de bénéficier de ce type d’infrastructure ? C’est ici la principale inspiration du Big Data 2.0 et de notre plateforme Actian Analytics Platform. Nous souhaitons pouvoir convaincre les Directeurs Informatiques d’investir dans une plateforme performante, qui facilite l’intégration des données et qui soit réutilisable par plusieurs projets.

Vous pensez que, dans une même entreprise, plusieurs services peuvent être intéressés par une infrastructure Big Data ?
Steve Shine. Oui, les premiers projets Big Data traitaient essentiellement de la relation client : taux d'attrition (churn), recommandations d’achat, processus de fidélisation, analyse des réseaux sociaux (e-reputation), enchères publicitaires  (Real Time Bidding). Ces projets ont ouvert la voie aux autres métiers qui souhaitent eux aussi profiter des apports d’une solution Big Data...

(...)

>> L’intégralité de cette Interview est réservée à nos Abonnés.

>> Pour en savoir plus sur cette thématique

Service Expert - Plates-formes décisionnelles

ANALYSE DE PRATIQUES - Usages et apports des technologies Big Data

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire