EDITO - La transformation numérique, c'est maintenant!

La formule "entreprise numérique", dont il est beaucoup question aujourd'hui, n'est pas nouvelle. En 2010 (il y a un siècle, à l'échelle informatique !), Bruno Ménard, président du Cigref et auteur d'un ouvrage intitulé L'Entreprise numérique, quelles stratégies pour 2015 ? (1), en donnait cette définition : "C’est une entreprise qui, dans toutes ses dimensions et dans toutes les composantes de son modèle d’affaires, a une vision et un plan numérique". Autrement dit, l’entreprise du futur se définissait déjà à l'époque par sa volonté de développer sa stratégie et de la mettre en musique dans une dimension numérique, cette dimension numérique épousant au plus près la dimension stratégique, voire se confondant avec elle.
 
Les choses ont évolué depuis. On parle moins d'entreprise numérique, Graal à conquérir pour stratèges visionnaires, que de "transformation numérique". Ce dernier concept est moins abstrait, plus accessible, plus réaliste. C'est moins à la finalité qu'au processus lui-même qu'on s'intéresse en 2014, et aux répercussions concrètes que cette transition va entraîner sur le fonctionnement quotidien de l'entreprise et de ses métiers. Pour une raison simple: cette fameuse dimension numérique sur laquelle repose tout l'édifice de "l'entreprise numérique" devient, piano ma sano, une réalité.
 
Ces quatre ou cinq dernières années, en effet, on a vu apparaître et se développer une multitude de technologies qui se sont traduites en solutions disponibles et commercialisables : le Software as a Service (SaaS), les réseaux sociaux d'entreprise, la Data Mobility, le Data management, la dématérialisation des processus, les Big Data, l'Internet des objets, la géolocalisation, l'intelligence collective (et j'en oublie)... Et bien sûr, clé de voûte de cet ensemble, l'informatique dans les nuages. Le Cloud en effet pose en profondeur la question de l'évolution des modèles des entreprises associée à la recherche d'un nouveau paradigme informatique. Enfin, on a pris désormais conscience que tout tourne autour de la donnée (ou information) et de la façon dont on l'exploite et la travaille : c'est l'interprétation de ses données qui fait la valeur d'une organisation, situe sa place et son rôle dans l'économie mondiale et dicte ses décisions et orientations.  
 
Maître absolu de la donnée (forcément numérique ou numérisée), le système d'information occupe désormais une place centrale dans la stratégie des organisations et dans le repositionnement qu'elles souhaitent opérer au coeur de leur écosystème de partenaires, fournisseurs et clients. Le SI est le Sésame de cette transformation numérique que toutes les entreprises, privées ou publiques, BtoB ou BtoC, vont devoir subir.
 
Pour son prochain Forum annuel, qui aura lieu en juin, c'est cette thématique que le CXP a choisi d'aborder et de décliner, par grands domaines fonctionnels,  - avec la collaboration, cette année, du cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC), dont la connaissance des marchés IT apporte un éclairage précieux sur cette évolution. PAC, qui vient de publier les premiers chiffres du marché sur la transformation numérique, prévoit une croissance de 11,2% par an au cours des trois prochaines années sur le marché européen des logiciels et services informatiques. Il prédit en outre, en relation directe avec la transformation numérique des entreprises, une recomposition en profondeur  du marché IT et de ses acteurs (éditeurs, intégrateurs, SSII...) qui devront faire face à de nouvelles exigences et à de nouveaux concurrents ou "co-opétiteurs".
 
Soyez donc nombreux à nous rejoindre autour de ce sujet essentiel. 
Le programme de cette journée, qui se tiendra le mardi 17 juin prochain (date à noter dès maintenant dans vos agendas), vous sera communiqué prochainement.
 
 (1) Source : Editions Nuvis, décembre 2010
 

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire