EDITO - Les services IT sont-ils armés pour soutenir la transformation numérique ?

Les équipes techniques des services informatiques sont-elles en mesure aujourd'hui de soutenir la transformation numérique de leur entreprise? La question mérite d'être posée. On a beaucoup parlé des stratégies numériques, de l'orientation client, des nouvelles technologies du SMAC, en laissant un peu de côté les informaticiens, comme s'ils n'étaient pas concernés. Or, quand on interroge cves derniers, la plupart d'entre eux n'accordent pas une bonne note à leur entreprise lorsqu’il s’agit d’évaluer sa capacité à mettre en œuvre des technologies transformationnelles et à impulser l’innovation. C'est la principale conclusion d'une enquête réalisée par BPI Network avec le parrainage de Dimension Data (1). Voici les principaux obstacles identifiés :

1. Les informaticiens ne sont pas suffisamment impliqués dans la digitalisation. Plus de 70% d'entre eux déclarent ne pas être ou à peine engagés sur la voie de la transformation numérique. Les managers attendraient trop longtemps pour les associer au processus  de digitalisation. Les informaticiens déplorent ne pas être considérés comme des partenaires de confiance dans le processus d’innovation, plus de la moitié des participants à l’enquête estimant que les dirigeants d’entreprise ont une vision négative du département informatique. La collaboration avec les métiers s'en ressent. Près de 45% des équipes informatiques estiment que la collaboration avec les responsables opérationnels fait cruellement défaut. Seuls 18% font état de l’existence d’équipes transversales actives au sein de leur entreprise aujourd’hui. 14% disent communiquer rarement ou uniquement en cas de nécessité avec les responsables métier.

2. Les stratégies à court terme et l'absence et de planification constituent une deuxième entrave à la numérisation. Seuls 15% des équipes informatiques disposent d'un plan clair et détaillé pour la transformation numérique. Plus 80% indiquent que leurs plans ne donnent qu’une orientation générale, ont besoin d’une réactualisation, voire sont existants. Les informaticiens  restent trop sollicités sur le quotidien : plus de 80% du personnel informatique intervenant en première ligne affirment consacrer au moins 50% de leur temps au dépannage et à la maintenance des systèmes en place... au détriment de l’innovation. 17% passent 90% de leur journée de travail sur des tâches de maintenance de routine.

3. Insuffisance des budgets. Les équipes informatiques déplorent que l'entreprise ne leur affecte pas suffisamment de budget et de ressources pour leur permettre d’accomplir leur tâche (48%) et modifie le cahier des charges avant que le travail puisse être mené à bien (46%).

4. Last but not least, la pénurie de compétences adaptées. Alors que les infrastructures informatiques sont souvent vieillissantes, les DSI peinent à trouver des professionnels compétents dans les domaines où les entreprises souhaitent le plus accélérer le développement et l’innovation. Les informaticiens déclarent que leurs principales lacunes concernent la planification à long terme, le développement applicatif, l’analytique des données et le génie logiciel. Toutefois les seules compétences techniques ne suffisent pas. Une autre étude récente, signée Bomgar (2), met en avant la nécessité, dans une démarche de transformation numérique,  de compétences générales et relationnelles dans les services IT. Une prise de conscience est en train de s'opérer dans les services IT pour favoriser une approche davantage centrée sur l'utilisateur. Les équipes IT seraient conscientes de la nécessité pour elles de travailler à l'amélioration de leurs « compétences générales » non techniques, en insistant notamment sur la qualité relationnelle.

Face aux défis de la transformation numérique et aux évolutions technologiques qui s’accélèrent encore, la pression sur les DSI et les équipes IT est toujours croissante. Le phénomène est particulière sensible dans les organisations du secteur public. C'est pourquoi le CXP organise le 28 janvier 2016 une webconférence pour aider les organisations publiques à comprendre comment l’ITSM peut aider les équipes informatiques à réussir dans ce contexte et à devenir auprès de la direction générale non les laissés-pour-compte mais les moteurs de la transformation numérique.

(1) « Bringing Dexterity to IT Complexity: What’s Helping or Hindering IT Tech Professionals », étude réalisée par BPI Network et parrainée par Dimension Data, fournisseur mondial de solutions et services pour les infrastructures informatiques. L'enquête citée a été réalisée auprès de professionnels de l'informatique.  Pour télécharger le rapport gratuitement, cliquez sur : http://reinventdatacenters.com/frontline-IT-report
(2) Fournisseur de solutions d'assistance à distance.

> Pour en savoir plus :
- Web Conférence CXP - L'ITSM dans le Secteur Public : une démarche clé pour réussir la transformation numérique
- le Pack Numérique, toute la recherche CXP dédiée à la transformation numérique

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire