EDITO - SIRH : un marché tiré par l'internationalisation, le SaaS et la dématérialisation

Les 18, 19 et 20 mars prochain, le salon Solutions Ressources Humaines ouvrira ses portes à la communauté RH, s'apprêtant à accueillir, pour sa 20ème édition, quelque 250 sociétés exposantes et plus de 7000 visiteurs. L'approche de ce grand rendez-vous annuel des DRH et autres responsables de fonctions RH est l'occasion de rappeler la vitalité de ce secteur, les leviers de sa croissance et les  tendances qui vont compter cette année dans le domaine des SIRH.
 
Le marché des logiciels et des services IT pour la gestion des RH affiche en effet une santé presque insolente en cette période économique morose. En France, il aurait représenté un peu plus de 2 milliards d'euros en 2013, en augmentation de 6% par rapport à l'année précédente, soit une croissance supérieure à la moyenne de l'édition française du logicielle en 2013, estimée elle à 2,5% (*).
 
Le marché des SIRH a été tiré vers le haut cette année par au moins trois moteurs : l'internationalisation, le cloud/Saas et la dématérialisation. L'ouverture à l'international des éditeurs RH (que symbolise le rachat en février 2013 par Sopra de l'américain HR Access), corollaire d'un mouvement continu de consolidation depuis plusieurs années, a donné en 2013 une impulsion forte  à ce marché très émietté, qui compte encore une foultitude de très petits acteurs souvent spécialisés sur des niches. Cette ouverture à l'international est un signe positif pour notre économie: elle  répond à une demande de groupes français qui cherchent à centraliser la gestion de leurs ressources humaines autour d'un système Corporate unique.   
 
Le segment du SaaS/Cloud pour la GRH est le plus dynamique: il  pèserait à lui seul 290 millions d'euros, soit 13% du marché des solutions RH, en croissance de 21% par rapport à 2012. Rappelons qu'en 2011, le marché de l'externalisation RH (dont le SaaS ne constitue qu'un des aspects) était estimé  à 120 millions d’euros. Occupant un tiers de ce segment SaaS, la gestion de la paie reste la fonctionnalité la plus externalisée.
 
La dématérialisation des processus et documents  (le bulletin de paie entre autres) liés à la gestion des ressources humaines est également une tendance de fond. La dématérialisation est désormais perçue comme une réponse efficace à l'enjeu  de l'amélioration de la performance  RH, notamment des opérations administratives à faible valeur ajoutée pour l'entreprise, dans un contexte réglementaire toujours en pleine évolution. 
 
Le marché des solutions SIRH n'est pas seulement dynamique sur le plan économique, il reste très inventif, contraint de répondre aux défis divers auxquels les DRH sont de plus en plus confrontés, tant dans les grands comptes que dans les entreprises de taille plus modeste, qui ont moins de moyens mais dont les attentes en GRH sont similaires.
 
Ainsi, la multiplication des applications mobiles, qui va impacter de nombreuses entreprises, devra être prise en compte par les DRH car elle a des retombées directes sur la gestion des collaborateurs. Le pilotage de la performance individuelle et collective devient une nécessité et réclame  la mise en oeuvre d'outils décisionnels, d'indicateurs et de tableaux de bord. Les DRH des grands entreprises sont amenés à  gérer un volume de plus en plus considérable de données de toutes  sortes : d'où leur intérêt pour les Big Data.  Le besoin d'attirer et de fidéliser les compétences de plus en plus  pointues va réclamer une gestion des talents de plus en plus sophistiquée avec des outils approriés. La formation, notamment à distance avec l'e-learning, et le besoin de motiver et d'attirer les salariés vont devoir passer par de nouvelles approches, plus ludiques: il sera de plus en plus question de "gamification". La communication interne et les approches de type "social networking", destinées à redynamiser les équipes et à favoriser la collaboration, constituent  enfin des défis nouveaux pour les DRH. 
   
(*) Source : Markess International
 
> Pour en savoir plus :
 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire