EDITO - Visualiser les données pour mieux décider

Les données sont le nouveau pétrole... c'est le constat que font tous les analystes et les prescripteurs du marché. Mais pour pouvoir l'utiliser, il faut le raffiner.

L'expression « la donnée est le nouveau pétrole » date de 2006 ; on la doit au mathématicien britannique Clive Humby, qui la complétait par : « Elle a de la valeur, mais ne sert pas à grand-chose si elle n'est pas raffinée. Le pétrole doit être transformé si on veut l'utiliser efficacement. Il en va de même pour la donnée, qui doit être déconstruite puis analysée pour offrir de la valeur .» Les raffineries de l'ère numérique exploitent et raffinent les données : ce sont les outils de Business Intelligence (BI) et parmi eux ceux dits de data visualisation. Les techniques de data visualisation, ou visualisation des données, sont utilisées pour communiquer les informations de manière graphique, simple et efficace, en vue d'une prise de décision éclairée.

Le concept est loin d'être récent : de tous temps on a cherché à comprendre des données complexes et nombreuses en les synthétisant. On appelait alors cela des cartes ou des graphiques. Mais avec l'accroissement colossal des volumes de données que nous connaissons et leur complexification, leur traitement est devenu impossible à réaliser manuellement, voire même inaccessible à un cerveau humain, et des outils spécialisés sont devenus indispensables.

L'enjeu est capital : faciliter la prise de décision des managers de l'entreprise. Il faut donc se concentrer sur l'essentiel et même si la présentation doit être la plus attrayante possible, le fond importe plus que la forme. Les éléments présentés se doivent d'être le reflet de la réalité ; un pré-traitement des données, destiné à s'assurer de leur qualité, est souvent indispensable en amont pour valider leur véracité.

Les outils de visualisation de données sont très nombreux sur le marché : presque tous les éditeurs proposent leur solution de data visualisation. Et ils vont bien au-delà des possibilités offertes par un simple tableur de type Excel. Infographies, cadrans, jauges, graphiques de tendance ou encore cartes géographiques sont quelques-unes de leurs représentations.

Pour se sortir de cette jungle des outils de data visualisation, la session « Communiquer de façon dynamique sur les données de l'entreprise » du Forum CXP du 15 juin prochain, animée par Emmanuel Lartigue, senior consultant, fera le point sur l'offre existante et sur les dernières innovations en matière d'informatique décisionnelle.

Rappelons que CXP Group possède une vraie expertise et une vraie crédibilité sur le marché en matière de BI à travers notamment sa filiale spécialisée BARC, qui publie annuellement la plus grande enquête sur les utilisateurs de BI au monde (3 000 questionnaires analysés). CXP Group vient d'ailleurs d'être reconnu par un « Analyst Firm Award » que décerne le cabinet de conseil Kea company : dix entreprises sont retenues dans chaque domaine pour leur valeur ajoutée en fonction des réponses à une enquête sur la « valeur des analystes. » CXP Group a été classé cinquième mondial dans la catégorie « analytique et Big Data », derrière Gartner, Forrester Research, HfS Research et IDC. Pour Duncan Chapple, managing partner de Kea company, « les entreprises du CXP Group ont une position remarquable en matière d'analytique et de Big Data : BARC et CXP disposent de l'une des plus importantes équipes spécialisées dans la business intelligence et l'analytique parmi tous les cabinets. Et PAC a une excellente compréhension de l'écosystème de services qui entoure le Big Data. »

Pour en savoir plus sur le thème « MDM - Gestion des données de référence »

 
 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire