SER GROUP - Pourquoi l'Intelligence artificielle a besoin de l'ECM pour évoluer

Un jour nous pourrons travailler aux côtés des robots pour réaliser des taches à très forte valeur ajoutée (dans le domaine de la médecine ou de l’industrie par exemple).

Mais pour l'instant nous devons « nourrir » l'Intelligence artificielle (IA) pour qu’elle devienne une réalité. Il est donc impératif que les entreprises structurent leurs données pour tirer les bénéfices d’une IA pertinente.

Par Morad Rhlid, Managing Director International chez SER Group  

La numérisation : un incontournable pour donner vie à l’IA.

Beaucoup de projets IA échouent à cause de données mal alimentées. Or il est fondamental de s’appuyer sur des données précises et vérifiées pour que l'IA fonctionne.

Sans un référentiel d'apprentissage, les applications IA seront donc privées des données dont elles ont besoin pour fonctionner.
Bien sûr, la bonne gestion de l'information est complexe et difficile pour de nombreuses entreprises. En complément des ERP, d'autres applications métier sont utilisées créant ainsi de nombreux silos de données. L'intégration de ces silos est primordiale pour que l'IA ait accès à toutes ces informations et devienne un outil pertinent.

La numérisation de l’information est à la base du fonctionnement de l'IA. Grâce à des technologies telles que l'industrie 4.0 et l'Internet des objets (IoT), nous produisons de plus en plus de données. D'ici 2020, on estime que le volume global de données passera de 4,4 zettaoctets à 44 zettaoctets. Or, les systèmes ERP sont incapables de traiter de telles quantités d'informations. Il sera donc nécessaire de s’appuyer sur un logiciel contextuel capable de gérer et de stocker de gros volumes de données. C’est dans ce contexte que l'ECM prend tout son sens.

Nous serons alors en mesure de poser des questions et d’interagir avec un ordinateur et une Intelligence Artificielle. Les objets connectés pourront de leur côté, traiter des masses d’informations nous concernant et les envoyer par exemple aux assureurs, etc.  Tout cela sera rendu possible grâce à un référentiel ECM de qualité.

Les entreprises qui tireront avantage de l'IA seront celles qui accepteront le changement.

L'intelligence artificielle va donc nous aider à résoudre de grands problèmes sociétaux tels que le développement de villes intelligentes et respectueuses de l'environnement. Elle permettra aussi de franchir de nouveaux caps dans des domaines comme la santé, les transports ou l'éducation. Elle relèvera des défis complexes tels que le contrôle et le traitement des langues... Mais pour remplir ces promesses, l'IA devra analyser de très gros volumes de données. Seules les entreprises qui intégreront ces silos d’informations pourront véritablement tirer avantage de l’IA, offrir toujours plus de qualité de service, faire naitre de nouveaux usages et engranger de nouvelles parts de marché.

Juillet 2018