BI/BIG DATA - Le congrès annuel de SAS dédié aux analystes s'est tenu du 29 au 31 mai à Dubrovnik

Le congrès annuel de SAS dédié aux analystes s’est tenu du 29 au 31 mai à Dubrovnik et a démontré une nouvelle fois les engagements de l’éditeur en termes d’innovation et d’usages de l’analytique

RAPPEL DU FAIT

Le congrès annuel de SAS s’est déroulé du 29 au 31 mai à Dubrovnik. Il s’est ouvert par une conférence animée par Jim Goodnight, CEO de SAS, suivie des interventions de son board avec les Directeurs des opérations et des technologies, du marketing et des ventes.

Jim Goodnight a rappelé que SAS reste l’une des meilleures entreprises où il fait bon travailler (10ème rang mondial, 2ème en Espagne, 8ème en Belgique). De nombreux programmes de certifications et masters existent dans le monde (173 aux Etats-Unis, 16 en Europe, 36 en Afrique, 51 en Asie Pacifique). Un effort tout particulier est fait au niveau des universités pour former de nombreux étudiants aux solutions SAS.

Quelques chiffres clés

SAS est un éditeur qui enregistre une croissance continue depuis 23 ans et 3,27 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le dernier exercice. Parmi ses revenus, il enregistre +5, 2% de croissance sur les renouvellements de souscription, +32,7 % sur le cloud, et +112 % sur Viya son offre phare de data visualisation.

Clients de SAS

50% de ses clients prévoient de migrer en architecture hybride/cloud dans les 12 prochains mois. 75% pensent être prêts pour le cloud dans les 24 prochains mois.

Tous les secteurs sont concernés : finance, santé, retail, biens de grande consommation, communication, media, utilities, manufacturing, énergie (pétrole et gaz).

Au niveau des entreprises, il s’agit d’accélérer le cycle de vie des applications analytiques (mise à disposition des données, découverte des données et des tendances, déploiement des applications).

Les évolutions de l’offre SAS par rapport aux attentes des clients

Les investissements de SAS portent sur : la détection de fraude et la gestion de la sécurité, la gestion du risque, le retail,  l’Internet des objets,  la Customer Intelligence, la gestion des décisions, le Data Management et la plateforme analytique. Les axes stratégiques de SAS pour accompagner ses clients résident dans la digitalisation, la connectivité à de multiples sources, l’automatisation des processus et l’intelligence artificielle.

Pour que l’analytique puisse s’intégrer aux processus métier, l’éditeur SAS a compris qu’il doit être flexible dans ses modèles de déploiement du logiciel. Les clients se demandent comment l’intelligence artificielle peut s’intégrer à leurs activités métier. Ils peinent à trouver, embaucher et fidéliser suffisamment de talents de haut niveau. Leur transformation qui doit s’effectuer par les projets analytiques est souvent réduite à un projet scientifique. Et bien souvent, ils ne peuvent pas mettre leurs modèles analytiques en production à temps. Ils ont déjà le sentiment d’être dépassés par les évolutions rapides des technologies.

Pour que l’analytique puisse se propager et se généraliser au sein des organisations,  SAS s’attache à prendre en charge un nombre croissant de sources de données (quelles que soient leur taille, leur complexité et la vitesse à laquelle elles arrivent en particulier en mode flux continu), à proposer des techniques analytiques variées et innovantes, à permettre l’usage de langages de programmation diversifiés, à former des talents sur sa plateforme.

SAS s’attache à favoriser l’accès aux données, à traiter leur qualité et aussi à tracer leur provenance. Toutes les technologies sont proposées ( in-database, data access, in-streaming, in-memory). Les données peuvent être statiques dans une base de données ou arriver en mode streaming (en flux continu).

SAS propose des fonctions analytiques étendues de l’analyse descriptive à l’intelligence artificielle (étendue et profondeur des analyses avec l’analyse de texte, le machine learning, la génération de langage naturel), la modélisation automatique d’événements rares, la flexibilité sur les langages de programmation  (Python, etc.), l’optimisation (alertes de surveillance en temps réel, détection de contrefaçon en temps réel, etc.), l’analyse d’images et de vidéos,  l’analyse conversationnelle (chatbots), la visualisation des données.

Enfin, en termes de déploiement, SAS propose une méthodologie de conception des modèles et vise à accélérer leur déploiement, à industrialiser la démarche en construisant une fois le modèle et en le déployant partout ensuite. Il délivre des outils de gouvernance et de monitoring, permet d’embarquer l’analytique dans les applications métier et d’automatiser les processus.

Au niveau du pricing, SAS qui pratiquait la location, a adapté son offre aux évolutions du marché, notamment pour le Cloud.

En résumé, pour faire évoluer leur plateforme analytique, les clients doivent : 

Ajouter de nouvelles capacités analytiques (Intelligence artificielle/machine learning)
Evoluer vers le Cloud (architecture Hybride/Cloud)
 

Et pour faciliter au quotidien leur prise de décision, il convient de :

Gérer le cycle de vie de l’analytique (gestion et gouvernance des modèles)
Déployer les modèles pour les métiers (pour accompagner une prise de décision intelligente)
 

La solution adresse tous types d’utilisateurs : utilisateurs métier, analystes, data scientistes, data stewards, etc.

Roadmap de SAS

Parmi les partenaires intégrateurs stratégiques de SAS, on peut citer : Accenture, Capgemini, Deloitte, Ernst & Young, KPMG mais aussi localement Sopra/Steria ou encore Glowbyte.

Exemples de clients

4 clients majeurs sont venus témoigner :

Amsterdam University Medical Center utilise SAS pour l’analyse d’images et l'analyse prédictive afin d'améliorer les soins des patients atteints de cancer. SAS Computer Vision et la plate-forme SAS sont utilisés pour l'analyse d'images médicales et pour développer des applications pouvant aider les équipes oncologiques. Ceci fournit un environnement dans lequel les utilisateurs peuvent créer des applications qui convertissent les données d'images médicales en informations utiles - afin d'améliorer la vie des radiologues et de sauver des vies. L'application peut capturer des images 3D très détaillées du foie et des lésions à partir des données fournies par Amsterdam UMC. Les résultats peuvent aider à personnaliser les traitements contre le cancer pour chacun des patients d’Amsterdam UMC. De plus, SAS Viya prend en charge des applications presque entièrement automatiques allant des images brutes aux métriques objectives pouvant être utilisées en clinique. Cette automatisation fera gagner beaucoup de temps aux radiologues. De plus, elle fournit une mesure d'évaluation objective de la réponse qui aidera les radiologues à traiter les patients de manière pertinente.

Commerzbank AG a totalement digitalisé un processus CRM intégrant l'exploration de données, le modèle, la gestion de campagne et l'interaction en temps réel sur tous les canaux, tout en affichant le parcours du client non pas comme un itinéraire statique, mais plutôt comme un parcours unique à chaque client. La Commerzbank devait tirer parti de la gestion des données digitales pour devenir une banque multicanale et personnaliser les communications avec ses 15 millions de clients privés et 1 million de clients professionnels tout en préservant la confidentialité des données. Avec SAS, Commerzbank est maintenant en mesure de fournir une expérience cohérente sur tous les canaux et de présenter aux clients des offres adaptées à leur situation personnelle via leur canal préféré, de proposer la meilleure offre pour chaque client en temps réel, dès qu’il montre un intérêt.

FACTS Consulting est le premier partenaire de SAS, accrédité pour Fraud & Security Intelligence. FACTS possède une vaste expérience dans la conception, le développement, la mise en œuvre et le support de divers produits et solutions SAS, ainsi que dans l’environnement juridique. C’est cette connaissance spécifique basée sur les processus métier et l’expérience acquise au cours des dernières années en matière d’implémentation de systèmes qui lui permettent de mettre en œuvre SAS. Une équipe d’experts en la matière et de spécialistes des données de FACTS a mis au point la solution d’intégrité des achats pour SAS. La solution, qui surveille et détecte de manière proactive les activités frauduleuses, a depuis été mise en œuvre dans deux des plus grandes banques d’Afrique du Sud, un fournisseur de services publics et l’une des plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde. Elle a également été adoptée en tant que produit SAS officiel, faisant de FACTS l’une des premières petites entreprises à devenir un partenaire SAS de premier plan.

Le Service Public Fédéral (SPF) Finances en Belgique applique l'exploration de données et l'IA à divers domaines et processus organisationnels et a déjà une longue expérience en la matière, principalement la gestion des risques, la détection des fraudes, l'optimisation du recouvrement des créances et l'information sur les politiques. SAS aide FPS Finance à mieux servir les contribuables (citoyens et entreprises) en fournissant les informations pertinentes au bon moment à toute personne ayant besoin d'informations, en intégrant des analyses dans les processus de taxation et de recouvrement, en réduisant le temps consacré à la recherche de fraudes et d'erreurs et en renforçant progressivement l'efficacité au sein de tous les processus.

D’autres exemples de clients ont été donnés : ainsi Carrefour qui utilise SAS comme plateforme analytique a accéléré sa transformation numérique et est le 1er retailer français à utiliser du machine learning.

L'AVIS DE TEKNOWLOGY, par Laurence Dubrovin

“To transform a world of data into a world of intelligence through analytics

C’était le leitmotiv de ce congrès annuel de SAS. Les données à traiter sont très volumineuses et pour certaines privées. La façon dont elles sont traitées contribuent aussi à la réputation des entreprises vis-à-vis de leurs clients. L’intelligence autour des données conduit à automatiser progressivement certains processus de prise de décision : automatiser et sécuriser des processus répétitifs, personnaliser l’expérience du client de façon pertinente, lui offrir un parcours d’achat fluide et cohérent, garantir la sécurité et la protection de ses données, etc. 

SAS souhaite mettre à disposition ses capacités analytiques pour chacun où qu’il soit. Ceci passe par une interface utilisateur flexible (mobile, tablette, etc.), l’ouverture et l’intégration de la solution (sources de données multiples, technologies ouvertes, mode de déploiement moderne),  l’automatisation des processus (en s’appuyant à la fois  sur les connaissances humaines et l’intelligence artificielle), l’évolutivité de la solution en termes de montée en charge d’utilisateurs, un mode d’implémentation agile et en même temps un modèle de gouvernance et de sécurité des données éprouvé.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire