INTERVIEW de Frédéric Valluet, Dr des solutions de Marklogic

« Un positionnement original pour MarkLogic qui répond à de multiples usages autour de la donnée »
 
Le congrès Big Data qui se tenait à Paris les 11 et 12 mars derniers nous a permis d’interviewer Frédéric Valluet Directeur des Solutions chez MarkLogic à la fois sur l’offre et le positionnement original de l’éditeur sur le marché mais aussi sur les secteurs clients en France et à l’international.
 
Propos recueillis par Laurence Dubrovin, Analyste Conseil, Teknowlogy Group
 
Bonjour Monsieur Valluet, pouvez-vous en quelques mots nous présenter l’éditeur MarkLogic ?
 
Frédéric Valluet. MarkLogic est une société créée en 2001 aux Etats-Unis qui compte plus de 500 personnes dans le monde dont une vingtaine en France. En Europe, elle est aussi présente au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne. Elle délivre une plateforme technologique propriétaire composée d’une part d’une base NoSQL incluant une base documentaire, une base graphe et des fonctions géospatiales pour gérer tous types de données, d’autre part d’un moteur d’indexation et de recherche embarqué qui constitue le point d’accès à la plateforme, enfin d’un serveur d’application pour distribuer les services. 
 
L'intégration des données est l'un des défis informatiques les plus complexes, et notre mission est de le simplifier. MarkLogic Data Hub est une plateforme de données hautement différenciée qui facilite chacune des étapes du processus d’intégration des données et permet aux entreprises d'obtenir une vue opérationnelle à 360 ° plus rapidement. En simplifiant l'intégration des données, MarkLogic aide les entreprises à gagner en agilité, à réduire leurs coûts informatiques et à partager leurs données en toute sécurité.
 
Quelles sont les principales fonctions de la plateforme ?
 
F. V. La plateforme MarkLogic inclut les modes de stockage « document » et « graphe ». 
 
Les fonctions de la plateforme de MarkLogic pour la gestion de contenu sont les suivantes : 
 
< L’ingestion des données brutes dans la base de données intégrées, quels que soient les types de données (structurés ou non),
< La gestion de la qualité des données (DQM Data Quality Management),
< La gouvernance des données,
< La sécurité des données, 
<
L’enrichissement des données.

La gestion des métadonnées permet d’accroître la sécurité et la gouvernance des données. 
 
La base graphe qui permet de gérer les interactions entre les informations est incluse dans la plateforme et couvre : 
 
< La traçabilité des données (Data lineage),
< La déduplication des données,
< La gestion des relations entre entités,
< Un moteur d’inférences pour parcourir le graphe.

Quels sont vos principaux partenaires ?
 
F. V. Nos partenaires sont essentiellement de grands intégrateurs et cabinets de conseil tels que CGI, Cognizant, Infosys, NTT Data, Tata CS ou Sopra Steria.
 
Quels sont vos principaux concurrents ?
 
F. V. Les concurrents que nous rencontrons sont directement liés aux cas d’usage (MDM Master Data management, Vue 360,  ECM Enterprise Content Management…). Ainsi nous pouvons par exemple rencontrer Informatica, Datastage ou Semarchy sur des projets MDM ou bien encore FileNet ou Documentum sur des projets ECM.
 
Quel est votre positionnement sur le marché ?
 
F. V. Comme indiqué, nous répondons à des problématiques très diverses sur le marché (gestion des données de référence, vue 360° ou bien gestion de contenu) car notre positionnement est transverse. Si le client a des besoins bien spécifiques, il est possible de lui développer une logique « sur mesure » en exploitant la bibliothèque de centaines de micro-services incluse dans la solution. 
 
Pour ne citer que 3 exemples, Sony nous a choisis pour son hub mondial de données comptables, CMS pour la marketplace ObamaCare de souscription de contrats santé ou ABN Amro pour sa plateforme de reporting réglementaire.
 
Nous intervenons partout où se pose le problème d’hétérogénéité sur les données. 
 
Pouvez-vous nous citer quelques références importantes  ?
 
F. V. Marklogic a à son actif plus d’un millier de clients dont plus d’une vingtaine en France parmi lesquels : Le Point, La Croix, Klesia, Keolis, Lagardère Active, Exane BNP Paribas, Alstom, Airbus… Le secteur des media ou de l’assurance et la protection sociale sont les plus représentés parmi nos clients. 
 
Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’architecture du produit  ?
 
F. V. MarkLogic est une solution qui permet, grâce au Data Hub Framework, de centraliser des données hétérogènes et d’obtenir une vue opérationnelle à 360° de ces données. S’exécutant aussi bien dans une architecture Cloud, On premise ou bien hybride, elle peut être installée localement et s’étendre sur un Cloud externe si des besoins de puissance se font sentir. La solution est constituée en clusters faits a minima de 3 nœuds pour assurer la haute disponibilité. Opérationnelle et transactionnelle, la plateforme permet des accès en temps réel en lecture et écriture aux données, et les fonctionnalités d’entreprise telles que la scalabilité horizontale ou la sécurité certifiée ISO 15408 permettent de répondre à des cas d’usage critique. 
 
Concernant les projets MDM, faut-il avec votre offre écrire les processus MDM ?
 
F. V. Oui, les processus sont créés sur mesure à partir d’un ensemble de services de base offrant les capacités attendues pour la gestion des données référentielles, de leur qualité et de leur gouvernance. L’absence de modélisation permet de gagner un temps précieux et de disposer d’une agilité inédite par rapport aux bases relationnelles et à leurs structures en tables prédéfinies.
 
Concernant les projets ECM, qu’est-ce qui différencie MarkLogic des plates-formes ECM classiques?
 
F. V. MarkLogic possède toutes les fonctions de base d’une plateforme ECM, à savoir : recevoir, indexer, archiver le document, mais aussi check-in/check-out. Cependant, l’objectif n’est plus de disposer d’une simple logique de restitution mais de bénéficier d’une indexation complète pour gérer l’exposition du document. Ainsi, par exemple, sur un document donné, il est possible de ne restituer qu’une partie des informations, la visibilité des autres jugées confidentielles étant réservée à certains utilisateurs.
 
Pouvez-vous nous décrire un projet en particulier  ?
 
F. V. Nous avons réalisé un prototype en moins d’un mois avec un acteur majeur de la protection sociale dans le cadre d’un appel d’offres. Nous étions face à un leader des solutions MDM, et pourtant nous avons gagné, satisfaisant une liste de plus de 65 critères et attentes. La maquette a été réalisée chez et avec le client, et la conception des écrans, des processus, des workflows ou des contrôles a été faite sur mesure en co-construction avec des méthodes agiles. Au final, la solution convenait mieux aux attentes qu’un progiciel pourtant réputé complet.
 
Merci Monsieur Valluet.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire