CLOUD COMPUTING - Le software-defined datacenter n'est-il qu'un buzzword ? - Dossier de recherche

Les concepts de « Software-Defined X » et de « Software-Defined Data Center (ou SDDC) » font parler d'eux depuis quelque temps. Maintenant que l'effervescence marketing est un peu retombée, il est temps de se demander ce qui se cache derrière.

Les principaux objectifs sont de découvrir et comprendre :

- Comment les SDDC peuvent aider les services informatiques à gérer la complexité grandissante de l'IT et à déployer plus rapidement et plus efficacement de nouvelles applications et de nouveaux services,

- Les principaux acteurs sur le marché et les fournisseurs pour chacun des principaux composants,

- La façon la plus efficace de procéder pour l’adoption d’un SDDC,

- L’importance d’analyser les tâches avant de les exécuter dans un environnement SDDC,

- En quoi le Software-Defined Data Center est bien plus qu'un buzzword,

- Nos recommandations pour mettre en œuvre un SDDC.

SOMMAIRE
INTRODUCTION AU SOFTWARE-DEFINED DATA CENTER - VISION
1. Pourquoi a-t-on besoin de SDDC ?
2. Principales plateformes
SOFTWARE-DEFINED DATA CENTER - PRINCIPAUX COMPOSANTS
1. Console de gestion
2. Software-Defined Computing (SDC)
3. Software-Defined Storage (SDS)
4. Software-Defined Network (SDN)
5. Autres composants
PARCOURS D’ADOPTION D’UN SDDC - LE POINT DE VUE DE L'UTILISATEUR
1. Étape 1 : Consolidation logicielle
2. Étape 2 : Regroupement des centres de données
3. Étape 3 : Révision de la stratégie IT
4. Étape 4 : Migration vers un matériel et un système d'exploitation standard, s'il y a lieu
5. Étape 5 : Mise en œuvre de la virtualisation de serveurs et du SDC, s'il y a lieu
6. Étape 6 : Mise en œuvre de la virtualisation du stockage et du SDS, s'il y a lieu
7. Étape 7 : Mise en œuvre d'un SD-LAN et d'un SD-WAN, s'il y a lieu
8. Étape 8 : Mise en œuvre d'un SDDC, s'il y a lieu
9. Étape 9 : Mise en œuvre de SDAS, s'il y a lieu
LIMITES DU SDDC
LE SOFTWARE-DEFINED DATA CENTER N'EST-IL QU'UN BUZZWORD ?