Dossier de recherche - DÉCISIONNEL - La « Data Culture », ou le pouvoir de l'intelligence collective

Les méthodes d'analyse avancée mises en oeuvre aujourd'hui dans les entreprises et la disponibilité accrue des données mettent de plus en plus de pression sur les structures, les organisations : elles impactent la culture de management et les processus de prise de décisions. Les décisions reposant sur l'intuition et l'expérience, phénomène encore très répandu, sont en effet peu à peu remises en question par des processus décisionnels qui se fondent sur une analyse rationnelle des données (data), sur des statistiques ou des éléments prévisionnels.
Transformation numérique oblige, les organisations sont en train d'explorer de nouvelles voies pour inclure l'intelligence collective dans leurs processus décisionnels à partir d'une perception, partagée par tous les départements de l'entreprise et élaborée sur des critères communs de gouvernance, de la valeur des données. C'est l'aboutissement de cette démarche que nous appellons culture de l'information (en anglais : « Data Culture » ou « Information Culture »).
Cette « culture de l'information » est-elle répandue ? Comment la définir ? Sur quoi repose-t-elle ? En quoi permet-elle d'améliorer les prises de décision ? Où en sont les entreprises et quelles sont leurs intentions en la matière ? Votre entreprise est-elle « data oriented » ?  
Les principaux éléments fournis dans ce dossier de recherche résultent d'une étude de marché internationale réalisée par les experts de BARC.

SOMMAIRE

- ÉTAT DES LIEUX
- GOUVERNANCE DES DONNÉES
- MODE DE MANAGEMENT ET CULTURE DE L'INFORMATION