Dossier de recherche - ERP - Le « tout SaaS » est-il adapté à l'ERP ?

Le SaaS (Software as a Service), dopé par la dynamique du Cloud Computing, est en plein essor. Nés de l’évolution de l'ASP et maintenant estampillées SaaS, de nombreux logiciels, notamment ceux qui couvrent la gestion de la relation client (CRM), la GRH (paie, gestion du personnel) ou encore la Supply Chain, ont séduit et continuent à séduire le monde de l'entreprise.

Ce n'est pas le cas de l'ERP, dont le passage au mode SaaS s'effectue difficilement et lentement, malgré l’effort de certains éditeurs qui voient plusieurs avantages dans ce nouveau business model. Aujourd'hui, seules les (très) petites et moyennes entreprises ou les start-up, parfois filiales de grands comptes, exprimant des besoins métier bien caractérisés, sont candidates à ce modèle qui leur apporte de nombreux avantages, notamment au plan économique.
Pour séduire les grandes entreprises, les éditeurs proposent, au prix d'une certaine confusion, plusieurs modèles intermédiaires autour de la notion de l'hébergé locatif, avec un certain nombre des avantages du SaaS sans les inconvénients.

Ce dossier de recherche fait le point sur ces modèles de transition, en en présentant les avantages et les limites, et insiste sur les points de vigilance que pose le choix de l'ERP en mode hébergé locatif.

SOMMAIRE

- LE CONSTAT
- POURQUOI L'ERP ET LE SAAS NE FONT PAS BON MÉNAGE
- UNE TRANSITION VERS LE SAAS : L'HEBERGE LOCATIF
- LES AVANTAGES DU MODÈLE LOCATIF HÉBERGÉ
- LES POINTS DE VIGILANCE