Dossier de recherche - GESTION DE L'INNOVATION - Du management des idées à la gestion dynamique des connaissances

L'innovation est un terme qui fait, particulièrement en ce moment, beaucoup de buzz sur Internet et dans les médias. Il est vrai qu'en temps de crise ou de climat économique incertain, les entreprises les plus innovantes, on le sait, sont celles qui savent le mieux tirer leur épingle du jeu. L'innovation bien exploitée apporte à l'entreprise un avantage concurrentiel certain et un moyen assuré de valoriser son image.  

Mais la gestion de l'innovation reste un concept flou. S'agit-il de récolter et d'exploiter les idées les plus prometteuses dans le but de faire participer les salariés au développement de l'entreprise, à la création de projets innovants et de nouveaux produits ? D'enrichir en continu la connaissance interne de l'entreprise ? De donner aux équipes R&D et marketing les moyens d'accélérer leur efficacité ?

Qu'il s'agisse de gérer et d'exploiter les idées ou de renouveler le patrimoine informationnel de l'entreprise, la gestion de l'innovation est complexe, au confluent de plusieurs approches : la capitalisation des connaissances (l'innovation enrichit la connaissance), le décisionnel (l'innovation conduit vers une prise de décisions), la gestion de projets (le projet constitue l'aboutissement d'une idée) et bien sûr le collaboratif (l'innovation résulte de la confrontation et de l'échange d'idées).

Ce dossier de recherche fait le point sur les définitions et enjeux de la gestion de l'innovation, sur les outils SMI et KIM existants et propose quelques recommandations sur leur mise en oeuvre.  

SOMMAIRE

- LES DÉFINITIONS ET LES ENJEUX
- LE MANAGEMENT DES IDÉES
- LA GESTION DES CONNAISSANCES ET DE L'INNOVATION
- LES RECOMMANDATIONS