Dossier de recherche - MI-« ON PREMISE », MI-SAAS - L'ERP hybride : une alternative crédible

Le Cloud Computing et le mode SaaS (Software as a Service) font désormais partie du paysage des systèmes d’information. L’enjeu pour l’entreprise est de s’affranchir de la problématique informatique en consommant des applications et des services fournis par des prestataires.

Cependant, si les entreprises ont facilement effectué le virage de l'externalisation pour certaines applications comme le CRM ou la GRH, il n'en va pas de même avec l’ERP. L'ERP en mode SaaS ne connaît pas le même engouement, ni auprès des utilisateurs, qui craignent de confier à des tiers des données et des processus « sensibles », ni auprès des éditeurs qui éprouvent parfois des difficultés à modifier leur modèle économique.

C'est pourquoi, pour offrir les avantages de l'externalisation sans perdre ceux de l'ERP classique, certains éditeurs ont eu l'idée de proposer un mode mixte ou intermédiaire, à mi-chemin entre l’ERP traditionnel déployé chez le client (« on premise ») et l’ERP en mode SaaS (ou en mode hébergé locatif). Cette alternative a un nom : l’« ERP hybride ».

Se basant sur une enquête commanditée par Sage et réalisée par le CXP, ce dossier de recherche analyse les caractéristiques de cette « troisième voie » et ses apports pour l'entreprise. Il fait également le point sur le degré d'appétence du marché pour ce type d'offre.

SOMMAIRE

- LES LIMITES DE L’ERP « FULL SAAS »
- LA RECHERCHE DE MODÈLES INTERMEDIAIRES
- LA PERCEPTION DU MARCHÉ
- LES PERSPECTIVES