Dossier de recherche - VIRTUALISATION DU SI - Marché et tendances

La virtualisation a permis dans un premier temps de consolider une partie des serveurs du parc informatique et de simplifier la gestion de ce parc tout en réduisant le CAPEX (Capital Expenditure). Cependant la virtualisation des systèmes d’exploitation et des couches techniques sous-jacentes - réseaux et volumes de stockage - ne suffit plus à répondre aux sollicitations des utilisateurs. La mise à disposition de ressources de calcul et de stockage à bas coûts par des prestataires extérieurs oblige les directions informatiques à améliorer leurs processus internes,  voire à les transformer pour accompagner ce changement. Les éditeurs de solutions informatiques leur proposent des solutions professionnelles pour la gestion de leurs ressources, pour l’optimisation de leur parc et pour une meilleure coordination avec les métiers.

Avec l'avènement du cloud et le déploiement des solutions mobiles, la virtualisation entre désormais dans une nouvelle dimension. Elle n'est plus une solution d’architecture ponctuelle mais une stratégie impliquant une nouvelle politique d’achat des matériels informatiques, une nouvelle relation entre les exploitants et les administrateurs de ces matériels et de nouveaux services offerts aux utilisateurs.

Ce document présente un rappel des solutions déjà en place, les principales avancées dans ce domaine et les tendances du marché.

SOMMAIRE

- QUELQUES RAPPELS SUR LA VIRTUALISATION
- LE MARCHÉ DE LA VIRTUALISATION
- LA VIRTUALISATION DES SERVEURS, DU STOCKAGE ET DES RÉSEAUX
- LA VIRTUALISATION DES DATACENTERS
- UN MODÈLE ECONOMIQUE ORIENTÉ SERVICES
- LA VIRTUALISATION DU POSTE DE TRAVAIL
- DANS QUELS CAS LA VIRTUALISATION N’EST PAS SOUHAITABLE
- LE FUTUR DE LA VIRTUALISATION
- CONCLUSION